Comprendre le syndrome de Diogène et ses répercussions sur le logement

Même s’il s’agit d’un trouble du comportement encore peu connu, le syndrome de Diogène aussi appelé Syllogomanie fait partie des nouvelles problématiques de la santé publique. Il touche en effet de plus en plus de personnes chaque année et se manifeste surtout par une négligence de l’hygiène. Qu’est-ce que le syndrome de Diogène ? Comment se manifeste-t-il ? Et quelles sont ses répercussions sur le logement ? Éléments de réponse.


Le syndrome de Diogène

Définition : qu’est-ce que le syndrome de Diogène ?


Nous vous le disions en début d’article, le syndrome de Diogène est un trouble du comportement complexe lié notamment à l’hygiène. Il a été décrit pour la première fois en 1975 par le Dr. Clark A., un gériatre de la ville de Brighton en Angleterre. Le terme « syndrome de Diogène » a été choisi en référence à Diogène de Sinope ou Diogène le cynique. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il s’agit d’un philosophe grec de l’Antiquité qui aurait vécu dans un tonneau en raison de son manque d’intérêt pour l’hygiène corporelle, l’apparence, la propreté et autrui.


Le syndrome de Diogène est donc un trouble du comportement complexe qui va conduire les personnes touchées à négliger leur hygiène corporelle et domestique. Cependant, il est important de souligner qu’il ne s’agit pas d’une maladie. En effet, selon de nombreux spécialistes, le syndrome de Diogène est beaucoup plus un ensemble de symptômes derrière lesquels il peut y avoir une maladie associée ou pas.


Une maison à débarrasser en urgence? Contactez des experts du débarras de logement insalubre et syndrome de Diogène, partout en France.

Quels sont les symptômes ?


Selon les études qui ont déjà été réalisées, le syndrome de Diogène toucherait en particulier les personnes âgées, avec une moyenne d’âge comprise entre 70 et 80 ans. Dans la plupart des cas, il s’agit de personnes qui vivent seules et en particulier les femmes. Ces études ont également permis de mettre en évidence les symptômes les plus récurrents chez les personnes atteintes de ce trouble. Il s’agit principalement :

  • d’une certaine tendance à accumuler de nombreux objets en tous genres, utiles ou non (ou syllogomanie) ;

  • de la négligence de l’hygiène corporelle et domestique ;

  • de l’isolement social ou le repli sur soi ;

  • du refus de toute forme d’aide.


Syllogomanie

Quels impacts sur l’hygiène domestique ?


L’accumulation des objets, la négligence de l’hygiène corporelle et domestique ainsi que l’isolement social sont des conditions, comme vous devez vous en douter, propices à une vie insalubre. Le syndrome de Diogène peut donc être à l’origine de la dégradation du logement, si la personne touchée n’est pas vite prise en charge et accompagnée.


L’accompagnement est généralement pluridisciplinaire : social, psychologique et médical en cas de pathologie associée. Il faudrait également penser à faire appel à une entreprise de débarras de maison pour aider à mettre de l’ordre dans la maison des personnes atteintes.